Coinomize - #1 Mélangeur de bitcoin Bitcoin Blender ...

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte.
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes de l'espace des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et Bitcoin SV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes - jusqu'à un "exit scam" presque garantie, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une machine à états mondiale qui permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents, mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmis les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentée comme avoir les ingrédients nécessaires pour devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales - enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant (et c'est là l'ironie) une prétendue fraude et arnaque présumée qui est l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre culturelle qu'ils ne comprennent pas. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or le problème de la double dépense de tous les précédents systèmes de paiement électronique était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie électronique fonctionnelle. Il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur leurs registres distribués, de sorte que les systèmes ne pouvaient pas faire confiance, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé « preuve de travail». Il poste la question: qui a brûlé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils plantent. Sur un jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau, donc un plafond de 1 Mo de données pour chaque dix minutes de temps de transaction a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin . De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin.
Pourquoi est-ce important?
Une seule et simple transaction Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto a plaidé pour un nombre de transactions au niveau de Visa, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen! Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer pour rester un simple système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo de Bitcoin.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud bitcoin complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être négocié sauf en grosses quantitées de toute façon. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. Malheureusement, il est régi par des développeurs de logiciels et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il sera vendu. Les paiements avec BTC ou les transactions de toute nature sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être catégorisé pour être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucun limite sauf l'esprit humain et l'esprit d'entreprise.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompent sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie du récit de Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Si vous ne le savez pas, Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et autres forums, et nouvellement financée par l'argent de la startup pro-petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et a investi une fortune incalculable et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiales de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une petite preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, vraiment, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelle. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, ce que, franchement, Gmaxwell est.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre anti-BSV est Calvin Ayre: le milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur de porcs, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu d'argent sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines compliquées et obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur une liste des «plus recherchés» pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation de délit, mais a été le fer de lance de la modernisation des lois et règlements américains qui existent aujourd'hui sur les marchés complètement ouverts et fonctionnels. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, les médias et la philanthropie. Calvin est certainement le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée et dépassée selon laquelle il est une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes pendant plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups dans l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur, il n'est pas le monolithe que les petits-blocs laisseraient croire aux critiques. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Unwriter's Planaria Corp.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage. Alors qu'à un moment de l'histoire, les entreprises appartenant à Ayre représentent une quantité importante de hachage sur bitcoin, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup sont ennemis. Ces mineurs soulignent cependant la nature ouverte et sans permission de BSV pour permettre à quiconque de participer.
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il tout le monde en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal.
Cette ère de service a engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages publics demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas du tout cette version de bitcoin à la suite du drame public.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de Bitcoin.com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que des problèmes juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais les critiques publiques ont persisté jusqu'à ce que Roger soit également entendu devant le tribunal et fournisse la preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Son cas est en instance à Antigua-et-Barbuda, où il est récemment devenu citoyen.
Et ensuite il se passe quoi ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de la guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur les orateurs Gary Vaynerchuk , et d'autres orateurs prévus afin de les forcer à annuler leur participation à la conférence. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un cas gigantesque de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin SV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de classe mondiale. Il est utilisé par des entreprises indépendantes pour réaliser des profits et il est exploité sur le marché libre par un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux mondiaux. Les mensonges au contraire sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaie qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager dans les grandes entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie supérieure qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les meilleurs applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est bit.ly/twetchapp, une version de twitter incensurable sur la blockchain, allez jeter un oeil !

_______________________
sources: traduit et inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Procédure pour la migration en français

Note for admin, this post is for the french community. Some of us are not good enough in english to be 100% sure to understand everything about the blockchain migration to f(x). Please do not delete this post ;) Feel free to contact me if you need some clarifications.
Voici les informations que vous devez connaitre concernant la procédure de migration qui va commencer dans quelques jours.
Tout d’abord, un petit rappel sémantique, il faut bien faire la différence entre un « coin » et un « token », surtout que même l’équipe officielle de Pundi X se mélange les pinceaux et que ça complique la lecture des infographies. Donc, un « coin » est la « monnaie » « officielle » d’une blockchain. Par exemple le bitcoin, l’ether ou le komodo sont des « coins ». Ils évoluent sur la blockchain bitcoin, ethereum ou komodo. En parallèle, certaines blockchains – comme celle d’éthereum- permettent à des projets de créer des « tokens » ou « jetons» qui fonctionneront sur la blockchain officielle tout en gardant une relative indépendance. Ainsi toutes les cryptos ERC-20 sont des «tokens» de la blockchain Ethereum. Le projet de la migration de Pundi X, c’est de quitter la blockchain Ethereum pour une nouvelle qui s’appelle f(x). Le « coin » associé sera le f(x). Et sur cette blockchain il y aura deux « tokens » qui correspondront aux actuels NPXS et NPXSNEM.
Le but des prochains mois sera donc de faire passer TOUS les NPXS/NPXSNEM vers les nouveaux « tokens » (au nom relou de NPXSFX et NPXSNEMFX) qui évolueront dans une blockchain complètement indépendante d’Ethereum.
Je vais séparer le texte en deux parties, une première pour le fonctionnement modifié de l’airdrop et une seconde pour la migration.
  1. L’airdrop. Initialement on devait avoir une distribution mensuelle dégressive de NPXS/NPXSNEM jusqu’à fin 2020. En raison de l’avancée de la régulation gouvernementale des cryptomonnaies, Pundi X a décidé d’accélérer la distribution afin de pouvoir remplir son engagement du White Paper. En effet il y a un risque que dans un futur proche (<2020) il soit interdit/difficile de réaliser des airdrops. Donc Pundi X va distribuer l’intégralité des NPXS/NPXSNEM qui devaient l’être en 2 ans en seulement 3 mois. D’où une distribution mensuelle d’environ 11%. L’airdrop fonctionne sur les portefeuilles habituels comme d’hab, rien de nouveau. A priori idem pour ceux qui hold sur exchange (Binance et co.) mais bon… holder sur exchange c’est crétin donc je ne m’attarde pas là-dessus (une crypto sur exchange ne vous appartient pas). A la fin des 3 mois, TOUS les NPXS/NPXSNEM (moins les burns) seront en circulation, ça va donc faire un énorme apport de liquidité avec une belle dilution mais bon, c’est la vie.
  2. La migration. A partir du 10 mars commence le début de la migration vers la future blockchain f(x). Pour effectuer ceci, Pundi X met en place plusieurs façon pour le faire, que je détaille en dessous. Notez que je ne donne pas trop de dates ni de chiffres de distribution car ce n’est pas le but, DYOR.
a. Pour ceux qui se contrefiche d’avoir des « coin » f(x). Vous n’avez rien à faire dans un futur proche. Touchez vos airdrops et ensuite attendez. Lorsque la migration sera prête, vous aurez juste à convertir vos NPXS/NPXSNEM contre les nouveaux tokens NPXSFX/NPXSNEMFX au ratio 1 :1. C’est-à-dire que si vous aviez 100 000 NPXS, vous les échangerez contre 100 000 NPXSFX. Comment ? Ce sera officiellement confirmé plus tard, mais dans tous les cas vous ne pourrez pas les recevoir sur votre wallet ERC-20 (Ledger, MEW…) ou sur exchange (Binance…) puisque ces tokens ne seront plus des tokens dépendant d’Ethereum. A priori ce sera X wallet, et dans l’avenir peut être sur un wallet f(x) compatible si Ledger intègre le nouveau coin par exemple. Lorsque la migration sera terminée, vous pourrez toujours acheter des coins f(x) sur les marchés où il sera accessible. L'avantage de ce procédé c'est que vous pourrez vendre votre bags n'importe quand sans manquer une opportunité.
b. Pundi X vous offre la possibilité d’acquérir des coins f(x) pendant la migration. Il y a pour cela deux façons distinctes.
i. Le « stake ». Cette partie commence le 10 mars et dure un an. Elle consiste à bloquer sur votre wallet ERC-20 (hors exchange a priori) des NPXS/NPXSNEM. Pour chaque 100 000 NPXS bloqués, vous toucherez x f(x) par mois (x qui varie, c’est en fonction de plusieurs paramètres mais vous avez l’idée). Pundi X va sortir une nouvelle version de l’appli Xwallet d’ici quelques jours. Vous aurez la possibilité de lier votre compte XWallet à votre wallet ERC-20. Ainsi, Pundi X pourra savoir le montant de NPXS/NPXSNEM bloqués et vous donner vos f(x) sur le X wallet. A la fin de la migration, vous convertirez vos NPXS/NPXSNEM contre des NPXSFX/NPXSNEM au ratio 1 :1 .
ii. Burn. Pundi X vous offre la possibilité d’obtenir des f(x) en brûlant (détruisant) des NPXS/NPXSNEM. Cela commencera un peu plus tard dans l’année. Concrètement, vous détruirez par exemple 100 000 NPXS et en échange vous recevrez un certain montant de f(x). CE MONTANT SERA PLUS AVANTAGEUX QUE CE QUE VOUS AURIEZ EU EN BLOQUANT CE MEME MONTANT. Les NPXS/NPXSNEM détruits seront enlevés du circulation supply et ne seront donc jamais convertis en NPXSFX/NPXSNEMFX.
Voilà ! En résumé, vous pouvez : ne rien faire du tout, bloquer vos tokens pendant X mois (vous pouvez arrêter à tout moment) ou détruire vos tokens. Ou un mix des trois !
La question à se poser est : voulez-vous des f(x) ? Si non alors ne faites rien.
Si oui, alors en voulez-vous un maximum ou juste un petit bout ?
Personnellement, je vais bloquer mon bags de NPXS en liant mon ledger à mon X wallet pour recevoir quelques f(x) gratuitement puis je changerai mes NPXS contre des NPXSFX en fin de compte. Et je vais brûler les 11% que je vais recevoir pendant les 3 prochains mois pour recevoir plus de f(x).
submitted by PataPouf12 to PundiX [link] [comments]

[À Lire] Tout sur Monero, résumé en Français

Qu'est ce que Monero (XMR)?
Monero est une (crypto-)devise sécurisée, personnelle et intraçable. Monero est Open-source et librement accessible à tous.
Monero est une vraie monnaie que tout le monde peut réellement utiliser dans la vraie vie. Il permet simplement de recevoir des paiements sans de soucier de la provenance des fonds. Avec les systèmes dit 'transparents' comme Bitcoin, Ethereum, Verge ou Dash (par exemple), les personnes ne peuvent qu'espérer (ou bien passer pas mal de temps à vérifier) que le payeur n'a pas utilisé ses fonds de manière frauduleuse. De plus, les vendeurs ne souhaitent pas que les acheteurs soit tracés et connus de tout, tout comme chacun d'entre nous ne veut pas que tout le monde sache combien nous dépensions. Si je dépense plus que je ne devrais sur Amazon, c'est mon problème.
Monero est différent car chacune des transactions est toujours privée. Il n'y a aucun moyen pour une mine ou une plateforme d’échange de devise de désactiver ces transactions privées. Par conséquent, l’anonymat offert par Monero dépasse largement celui des autres cryptomonnaies. À ce jour (depuis le fork de septembre), 100% des transactions cachent l'émetteur, le receveur et le montant. Il n'y a également aucune raison d'avoir peur d'effectuer une transaction privée, puisque toutes les transactions Monero le sont. En aucun cas une transaction peut "briller" plus que les autres.
Cette "privacy" (ce qui relève du privé, au sens personnel) est apportée par ces 4 principales technos :
Il y a bien d'autres choses qui font que Monero est un bon projet :
Maintenant que vous être familier avec Monero, et êtes convaincu qu'il utilise ce qui se fait de mieux en cryptographie, qu'apporte-t-il de plus par rapport aux autres crypto-monnaies ?
Suis-je un forcément un délinquant si j'utilise Monero ?
Non, bien sûr que non. Monero se considère comme la monnaie de la liberté. Il est possible d'en faire ce que l'on veut, où on veut, quand on le veux. Cependant, il n'est évidement pas conseillé de mettre tout ses revenus dedans, bien que nous croyons fortement dans son utilité dans la vie réelle, il y a toujours un risque non négligeable lié aux marchés boursiers. Après, ce que vous en faites ne nous regarde pas ! (et il nous serait impossible de le savoir ! ;) )
D'où vient le mot "Monero" ?
Monero vient de l’Espéranto. Il signifie "pièce de monnaie", "monnaie" ou "devise". Le pluriel de Monero est "Moneroj"
OK. Comment débuter ? Comment stocker mes Moneroj ?
Nous recommandons UNIQUEMENT l'usage des logiciels officiels:
Guide d'installation pour grand-maman !
Y a-t-il un portefeuille léger pour Monero ?
Pas pour le moment, mais il est possible d'utiliser l'interface officielle en la connectant à un nœud existant. C'est vrai que le client officiel est relativement lourd, mais les équipes de devs travaillent durement à son allègement.
Y a-t-il d'autre moyen de stocker des Moneroj ?
Oui, il existe plusieurs portefeuille pour mobile, mais nous ne les recommandons absolument pas car ils ne sont pas issus de développements officiels. Certains ont fait état de perte de Moneroj, de vol ou autre. Si vous voulez tout de même utilisez un portefeuille tiers, faites le en tout état de cause et de connaissance, et pour de petites sommes. La plupart de ces portefeuilles tiers possèdent vos clés privées (ce qui sert à générer votre adresse, et ne doit absolument pas être connue de quiconque (sauf peut-être un avocat, pour vos enfants au cas où )) et donc les moneroj présents ne vous appartiennent pas.
Comment acheter des moneroj ?
Il existe plusieurs plateformes d’échange de cryptomonnaies contre des devises.
Pour changer des crypto-monnaies entre elles:
En France, il existe La Maison du Bitcoin, qui permet d'acheter des bitcoin par virement ou carte bleue. Il suffit ensuite de changer les bitcoins pour des Moneroj (XMR) via Shapeshift ou une des plateformes d’échange listées ci-dessus.
MINING:
Où trouver une bonne mine (pool) ? Monero Pools
Quel logiciel de minage utiliser ? CPU:
GPU:
J'ai un commerçant qui accepte uniquement les bitcoins, mais bitcoin n'est ni privé ni anonyme. Comment faire ?
Il est possible d'utiliser XMR.TO, mais il serait bien de sensibiliser votre vendeur sur l'absence de privacy et d’anonymat inhérent au Bitcoin. ;)
Liste des ARNAQUES avérées:
SubReddit en relation avec le Monero:
(tous en Anglais)
Note:
Ce post est une tentative hasardeuse de traduction faite par moi même du post original du sub principal. Si vous voyez une erreur, une coquille de trad ou une tournure de phrase ambiguë, dites le moi !
Je tenterais la traduction d'un des guides d'utilisation du GUI...
ttlk.
submitted by ttlk to Monero_Fr [link] [comments]

Bitcoin red

Bitcoin red est la meilleure version de bitcoin actuel. BTCRED est une crypto-monnaie basée sur la communauté et la blockchain qui fonctionne comme un jeton ERC20 en exploitant les meilleurs attributs de Bitcoin et Ethereum. BTCRED est une version tokenisée de Bitcoin sur la blockchain Ethereum et complète donc c'est un mélange des deux. C'est comme mettre en œuvre les attributs de Bitcoin sur l'Ethreum Blockchain mais avec des perspectives plus intelligentes et plus rapides. Contrairement au prix et à la volatilité toujours croissants de Bitcoin qui ne cessent d'être utilisés comme moyen d'échange efficace et abordable, la valeur fondamentale de BTCRED provient du fait qu'elle est un moyen d'échange plus rapide, moins cher et plus durable. Que penser vous de Bitcoin red ? Donner votre avis.
submitted by cryptoinvest2 to BTCRED [link] [comments]

La République se dit "très confiante" en la technologie Bitcoin

Une source inconnue et non-identifiée, voir inexistante, et proche du gouvernement aurait rapporté des propos entendus dans les cabinets des ministères.
"La technologie de la chaine de blocs permettant de décentraliser et distribuer la confiance est une réelle innovation dont nous avons du mal à concevoir les implications" aurait entendu cette source.
Selon elle, en coulant à travers les couloirs, l'ambiance générale au sommet est un mélange d'apathie et d'enthousiasme passionné: certains hauts-fonctionnaires n'en reviennent toujours pas qu'internet existe encore et que les e-mails soient quasiment gratuits, tandis que d'autres ont du mal à se concentrer sur un seul projet tant ils perçoivent dans cette technologie une révolution technique et sociale.
Notre source, habituée des sujets flottants, nous rapporte avoir pris part à la discussion avec un certain Michel S. de la manière suivante: "Que pensez-vous de Bitcoin ? - Bitecogne ? - Bitcoin - Bitencoin ? - Bitcoin - Bitequoi ? Sortez."
Elle nous relate qu'alors qu'elle s'apprêtait à lui asséner de lourds arguments, un individu t-shirté coiffé d'une calvigan ( calvitie-catogan ) est entré en trombe dans la pièce en hurlant des propos cohérents, alternant les sanglots et les "réjouissez-vous !". Un bon argument bien placé dans les pattes de l'énergumène permit à notre source, que nous appelerons désormais Sourcy, de calmer la situation et d'interroger le fauteur de bruit.
"Que pensez-vous de Bitcoin ? - On s'en fout !! Bitencoin c'est la partie émergée de l'iceberg ! Réjouissez-vous ! - Nous réjouir ? de quoi ? - M'enfin z'êtes pas au courant ? La technologie de la chaîne de blocs permet aux sociétés humaines de se passer d'un nombre gigantesque d'instances assermentées couteuses et inefficaces ! Réjouissez-vous ! - De quelle façon ? Pourquoi ? - LES MATHEMATIQUES Madame ! Décentralisez la confiance ma chère ! Indéniabilité, automatisation, distribution, gratuité ! Réjouis-toi bordel !!!§§!"
Sourcy continue son récit. "A ce moment, une équipe de policiers en équipement anti émeutes est venu argumenter avec le monsieur. C'est alors que je me suis rendue dans le bureau de la BCE, étrangement mitoyen à celui de mon interlocuteur". Il aurait mené un interview du représentant présent à cet instant, installé à son bureau et légèrement penché en arrière.
"Que pensez-vous de Bitcoin ? - Aha Bitcoin oui je connais c'est une monnaie décentralisée n'est-ce pas ? Utilisée par les criminels pour télécharger de la drogue sur l'internet des terroristes, le deep web. - J'ai rencontré un type qui dit que c'est plus que ça. Est-ce votre avis ? - Ecoutez Madame -gnnn- - ? - gnn rha. Vous ne pouvez pas avoir une petite monnaie comme ça que vous contrôlez avec vos copains. Il faut une autorité régulatrice, il faut pouvoir intervenir sur la valeur de nos réserves pour pouvoir influencer le commerce extérieur du pays. Ca n'est pas comme ça que ça marche. - Que pensez-vous de l'impossibilité de moduler la valeur de l'Euro du fait des divergences entre états membres ? - Ecoutez Madame, si vous utilisez des bitcoin, vous pouvez acheter de la drogue et des armes sur internet. Je l'ai vu sur canal plus. Et en plus vous pouvez le faire de manière complètement anonyme ! - Internet ne permet pas l'anonymat pour tous. Ceux qui veulent contourner la loi à tout prix s'en donnent les moyens. - Vous n'êtes pas d'accord ? Fifi ! Fifi ! - Fifi ?"
Sourcy nous raconte avoir été particulièrement surprise de voir soudain apparaître Monsieur le Président sortant de sous le bureau de son interlocuteur. - Quoi ça te plaît pas ? - Fifi pour des raisons évidentes de sécurité nationale, nous devons lever l'anonymat par défaut à toute personne souhaitant se connecter à internet pour limiter les risques liés au financement du terrorisme et au blanchiment d'argent. - Hein mais pourquoi ? - Tes impôts sale chienne ! - Hiiiiiiiiiii!!"
L'énergumène illuminé de tout à l'heure serait alors entré en hurlant "Gnegnissez-vous ! Gnenissez-fous !! - Vous avez changé de tête vous ! - Gne serai he premier martyr de Hihtcoin !!" Avant de se faire rééduquer par de gros arguments lancés à distance par les forces de l'ordre.
Notre source nous a donc livré sa conclusion sur le sujet: "Bitcoin est plus un symptôme qu'une révolution. On est bien dans la continuité du phénomène des indignés. Le problème semble provenir du fait qu'il n'y a personne au sommet de l'Etat qui soit en mesure en France d'aiguiller correctement le législateur. On aurait pu souhaiter qu'ils soient ouverts à l'innovation tant encensée dans notre pays, mais ça ne semble être qu'une ouverture de façade, un geste politique maladroit. J'hésite entre attendre que la génération actuellement en place au gouvernement soit remplacée par des jeunes, et me battre pour informer et éduquer ceux qui ont le pouvoir actuellement afin qu'ils prennent des décisions qui vont dans le sens des libertés individuelles et du progrès. Le risque, c'est de voir appliquées de vieilles lois sur une innovation socialement fragile, comme une poule étouffant le poussin qu'elle est censée couver."
En souvenir de Sourcy Fontaine, 29/07/2014.
submitted by dahugobez to BitcoinFrance [link] [comments]

How To Mine 1 Bitcoin in 10 Minutes - Blockchain BTC Miner ... How to Mine Bitcoins Using Your Own Computer - YouTube ¿Como funciona bitcoin? Simple explicación de bitcoin ... Papá Bitcoin y Criptos - YouTube mèlange de samirita - YouTube

C'est là que l'utilisation de notre service de mélange de bitcoin prend tout son sens. Il vous sera ainsi beaucoup plus facile de protéger votre revenu et vos renseignements personnels. La raison pour laquelle vous voulez utiliser notre service est que vous voulez cacher vos pièces aux pirates informatiques. Mais pour Flood, si un Bitcoiner honnête se retrouve avec des pièces qui étaient impliquées dans le mélange de fonds illicites, ces bitcoins pourraient être corrompus. La fongibilité pourrait donc être très menacée sur le plan juridique dans cette affaire – d'autant plus que la tendance à la conformité a donné la priorité au ... Par ailleurs, l’unique mélange réalisé dans cet article est insuffisant pour effacer d’une quelconque façon l’historique de vos bitcoins, et il est préférable d’opter pour la première option afin d’ajouter suffisamment d’entropie si vous souhaitez véritablement récupérer un peu de votre droit à la vie privée. La plus ancienne et la plus utilisée des méthodes consiste à mélanger les bitcoins comme la plupart des réseaux de mélange. [5] . Le mixeur de bitcoins reçoit des bitcoins depuis une adresse d’entrée et renvoie différents montants d’autres différentes adresses d’entrées. Note that the actual bitcoins are not trackable, only the amounts, addresses and the transactions - this is important. To be able to complete a transfer of bitcoins, you need to know the private key for an address AND know the transaction ID of an unspent transaction sending bitcoins to that address - You don't just send someone 1BTC, you send ...

[index] [5570] [2038] [1670] [3397] [4286] [1513] [1858] [2220] [4820] [4412]

How To Mine 1 Bitcoin in 10 Minutes - Blockchain BTC Miner ...

Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. Suscribe-te al canal para recibir los siguientes vídeos, dale a la campana 👉 Descripción de como funciona bitcoin la primera criptomoneda descentralizada del... Abonnez vous s'il vous plaît Bitcoin - Como Investir em Bitcoins. Dani Edson explica o que fez para investir em Bitcoins. Quer aprender a ganhar dinheiro com Bitcoins e Criptomoedas? Vej... Bienvenue sur notre chaîne. Abonnez-vous Partagez Commentez Aimez YouTube https://www.youtube.com/channel/UCSGexHtKFn-fDgbtHxplWTQ?view_as=subs...

http://arab-binaryoption.pornvideoxxx.pw